La phrase lecture (à partir du travail avec Claude Fosse)

Quelqu’un en bottes de pluie et en ciré jaune en rencontre d’autres…,
Qui ont faim et soif…
Quelque part… au bord de la mer…au printemps, sous les tilleuls…
Mais jamais…
Personne ne s’écoute vraiment…
Et chacun erre dans ses interrogations personnelles. (Danielle)


Tombée de la nuit. Il fait froid. Ils attendent. Ils ont faim. Ils se racontent, des choses vues, des choses vécues, ils se souviennent, ils rêvassent, ils philosophent. Ils parlent pour ne rien dire. Quelqu’un a oublié son parapluie. (Monia)

Ils ne savent plus ce qu’ils vont faire, pourquoi ils sont là.
Il y a tous ces destins croisés. Chacun porte l’histoire d’un voyage antérieur, intérieur de tous les voyages antérieurs.
Et c’est toujours comme ça au fond. L’histoire ne fait que se répéter un peu différemment à chaque fois.(Florence)

Des personnages dans un bus. Certains se connaissent, certains veulent faire connaissance. D’autres préfèrent rester à l’écart. De toute façon, il fait trop chaud et les vacances c’est toujours pareil. Et à la fin du voyage, c’est toujours la fin. (Dany)



Littérature de jeunesse thé... |
Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA PHILO SELON SYLVIE
| Les écrits de Shok Nar
| kantinof