Au parc Grammont

Les brouillons-
Au parc Montceau, j’ai rencontré… (Louis Aragon)

Construire 3 strophes de 4 vers en octosyllabes et à rimes croisées-
Le premier vers reprend toujours l’indication spatiale-

Au parc Grammont, j’ai rencontré
Elancés, forts, intemporels
Cette nuée de fûts arborés
Hautains, s’élançant vers le ciel

Au Parc Grammont, j’ai rencontré
Diffuse et disséminée
Cette foule emmitouflée
Respirant, vite, l’air des nuées

Au Parc Grammont, j’ai rencontré
Chevaux de bois, bassins déserts
Espérant dans l’hiver
Le renouveau qui espère

Cette strophe reprise et corrigée après lecture en groupe=

Au Parc Grammont, j’ai rencontré
En somnolence hivernal
Chevaux de bois, bassins déserts
Avant leur éveil estival

Au parc Grammont, j’ai rencontré
Enfants qui jouent, fantômes lents
Saisons et images en rond
Se promenant parmi les monts

…Au Parc Grammont
 



Laisser un commentaire

Littérature de jeunesse thé... |
Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA PHILO SELON SYLVIE
| Les écrits de Shok Nar
| kantinof